Space Invaders à Pau - Un article de Françoise, à lire dans le Pau Mag' - Pau Pyrénées Tourisme

Office de Tourisme
Pau Pyrénées

paumag’

Space Invaders à Pau...

par Françoise

... Ou l'histoire contemporaine d'une invasion artistique.

Ils sont là. Ils ont pris possession de la ville en novembre 2000.

Déjà dix-huit ans que l’invasion s’est produite mais qui s’en soucie ! J’avoue les découvrir seulement aujourd’hui.

Il restait donc à Pau encore des taches blanches, des espaces, des univers à explorer?
Je suis très excitée de découvrir ces mini Aliens et par là même me rendre compte qu’un monde, une vie underground existe à Pau.

C’est Dorian, guide-conférencier qui me parle le premier des Space Invaders.
Il est en train de créer une visite de Pau autour de l’art urbain. Je pars avec lui en repérage et prendre les photos qui illustreront cet article.

Je réalise la chance d’un tel trésor car la ville de Pau possède d’authentiques œuvres d’Invider, artiste incontournable de l’art urbain et qui connait une reconnaissance artistique au niveau mondial.

Ma curiosité va immédiatement se porter sur l’artiste et son travail. Je fais des recherches et je m’aperçois que de nombreuses pages internet sont dédiées aux Space Invaders, sur les sites de partages de photos, sur des pages Facebook de fans…

 
 

Chaque oeuvre est unique.

J’apprends qu’Invader est un artiste français né en 1960 et issu de l’école des Beaux- Arts de Rouen.
Il est un des pionniers du Street Art et expose dans des galeries et musées prestigieux aux quatre coins du monde.

L’artiste confectionne ses modèles à l’avance puis part en expédition en agissant toujours dans la clandestinité, considérant sa démarche comme proche de celle du hacker, en ce sens qu’il propage lui aussi illégalement un virus.

Son travail est directement inspiré des jeux vidéo des années 80, dont le mythique « Space Invaders » sorti en 1978.
Ils sont très pixelisés et donc reproductibles en mosaïque. De ce fait les Space Invaders sont réalisés en carrelage ou en petits carreaux de mosaïque (un carreau pour un pixel), puis cimentés sur les murs des grandes métropoles internationales et aussi dans les océans et même dans la stratosphère.

Chaque œuvre est unique...


Paris est considérée comme le berceau de l’invasion, c’est là que le premier Space Invader a été posé au début des années 90.
Aujourd’hui plus de 4000 Invaders sont présents dans le monde et l’invasion artistique est loin d’être finie.

Ainsi Pau rivalise avec les plus grandes villes du monde. Incroyable non ?

Nous sommes connectés avec elles par un lien magique mais non moins réel, que sont les Space Invaders. Il s’agit bien là d’un processus d’invasion à l’échelle planétaire.

Quant à moi je suis impatiente de les trouver dans la rue. Le virus est pris et l’envie est là. L'envie de de visiter d’autres villes où s’est produite l’invasion…

Revenons à Pau.

Les voici, les voilà, nous en avons répertoriés 9. Mais nous savons qu’il en existe un dixième. Saurez-vous le trouver ?

Nous sommes bien sûr preneurs de vos informations.

 
 
 
 
 
 
 
 

Les pauvres ! Ils ne sont pas toujours épargnés.
Celui de la rue Galos s’est vu recouvert d’une bâche. J’espère qu’il n’est pas endommagé.

Pour faire leur connaissance, vous pouvez inventer vos propres règles du jeu, partir à l’aventure dans les rues de Pau à l’aide des indices de lieux (photos ci-dessous).

Ou bien partir pour une chasse au trésor numérique grâce à l’application mobile gratuite baptisée « Flash Invaders ».
Après avoir téléchargé l’appli on prend en photo le Space Invader avec son Smartphone et on suit les indices pour arriver au suivant.

J’aime assez ce spécimen dont les tons se confondent avec ceux de la façade de la Place Reine Marguerite.

 

Dorian guide-conférencier à « Pau, Ville d’Art et d’Histoire » vous propose sa nouvelle visite ludique et décalée « Safari urbain en famille » le 18 avril 2018 à 14h30 pour découvrir la ville de Pau à travers l’art urbain.

Il sera bien sûr questions de nos petits, nouveaux amis (gratuit sur inscription 05 59 98 78 23).

Et si l’art urbain offrait une nouvelle façon
de découvrir le centre-ville de Pau ?

 
 

On pourrait penser que les lieux choisis par Invader sont déterminés par leur importance touristique. Pau rivaliserait avec les plus grandes capitales telles Melbourne, Los Angeles ou Bangkok. Je suis heureuse de le penser.

Mais alors pourquoi avoir envahi également Contis, petit village des Landes au bord de l’Océan ?
Et le mystère continue à planer pour satisfaire notre imaginaire et perpétuer le mythe…

Les créations d’Invader me rappellent celles de l’artiste palois Codel; lui aussi adepte du Street Art et qui sème dans les rues de Pau son Monstre Bleu. J’aime et reviendrai sur son travail très bientôt.


Safari Urbain

Au cours d'une visite insolite, partez avec Dorian sur les traces des Invaders palois !



Pour aller plus loin...


Françoise – Passionnée par l’artistique, voyageuse, voire baroudeuse, grande amoureuse de la nature et des grands espaces,
mais aussi citadine et aimant les endroits underground. J’aime être dépaysée, surprise à tout moment car j’ai besoin d’un peu d’ici,
avec une bonne dose d’ailleurs pour bien vivre ma ville…

Contacter l'auteur


Vous avez aimé cet article ?

Alors vous aimerez certainement...