Regard(s) sur les jardins contemporains - Un article de Stéphane, à lire dans le Pau Mag' Pau Pyrénées
umraniye escort
escort antalya
wild tornado bitcoin casino
https://sportsfl.com
beylikduzu escort sisli escort mecidiyekoy escort
gebze escort
ankara escort

Office de Tourisme
Pau Pyrénées

paumag’

Regard(s) sur les jardins contemporains

par Stéphane

Comme un décor de scène, l’alignement de Platanes
invite le regard à s’élever jusqu’aux Pyrénées...

Créé en 2000 sur une ancienne friche industrielle, le jardin du Conseil Départemental présente une apparence d’une extrême simplicité.

Tout l’enjeu de sa conception fut d’offrir une vue plongeante, la plus esthétique possible, depuis les 25 mètres qui le séparent du Boulevard des Pyrénées.

C’est le style contemporain qui s’est naturellement imposé: pelouses, buissons d’ornement taillés qui apportent structure et volume et (à une exception près) des allées droites pour une promenade facile.

En fond de jardin, comme un décor de scène, l’alignement de Platanes invite le regard à s’élever jusqu’aux Pyrénées.

 
 

Il est vrai que vu d’en haut, le vert domine largement, et c’est surement ce qui me donne cette impression de parfaite unité, et de symétrie.

La vue est belle, mais d’en bas, je dois dire qu’elle tient aussi la promesse d’un regard inhabituel et original sur la ville et sur la structure même du boulevard.

 
 

Un autre aspect de ce jardin me séduit; c’est qu’il se fond dans son environnement.

Parfaitement intégré à l’architecture moderne et « vitrée » du Conseil Départemental, il semble en être le prolongement naturel ; à l’extérieur, il est intimement lié aux Sentiers du Roy qui le relient au Boulevard.

 
 

Au printemps, les camélias offrent des fleurs d’un rouge vif, tandis que les hellebores orientales de teinte verdâtre aux pétales tâchetés de rose et les bergenias roses tapissent le sol.

Autour des camélias, les plantes d’ombre s’épanouissent : une superbe fougère arborescente côtoie un bel aralia.
Quelques tulipiers blancs offrent une profusion de fleurs !

 
 
 
 

Le résultat est d’une grande sobriété, ce qui rend cet espace très doux au regard.

 Ces dernières années, quelques oliviers ont apporté une touche méditerranéenne tandis que les phormiums, originaire de Nouvelle Zélande, ont donné du relief à cet aplat.

 
 

Des bancs encadrés par des topiaires d’ifs, et de thuyas offrent un espace d’intimité aux promeneurs.

 
 

Ce jardin est très paisible, presque statique, comme l’eau des 3 bassins rectilignes qui semblent cheminer à l’intérieur.

 
 

Ils font écho au canal Heid qui les alimente et renforcent la géométrie des lieux.

Si comme moi, vous avez l’habitude de contempler ce jardin depuis le Boulevard des Pyrénées, je vous invite à le rejoindre par les Sentiers du Roy ou par l’ascenseur du Conseil Départemental.

Prenez le temps d’y passer ne serait-ce qu’un instant pour balayer du regard le patrimoine de la ville haute, ou plus simplement pour une pause lecture ou musicale.

 
 

L’ascenseur du Conseil Départemental est accessible librement tous les jours de 7h à 20h. Le jardin est libre d’accès.


Stéphane - Amateur de douceurs sucrées et de secrets bien gardés, je parcours avec enthousiasme ma ville à vélo. Curieux de nature, je ne me sépare (presque) jamais de mon appareil photo. Je vais vous faire partager mes coups de cœur et mon art de vivre « à la paloise ».

Contacter l'auteur