A bicyclette... sur la voie verte ! - Par Alexandra - Pau Mag'
umraniye escort
escort antalya
wild tornado bitcoin casino
https://sportsfl.com
beylikduzu escort sisli escort mecidiyekoy escort
gebze escort
ankara escort

Office de Tourisme
Pau Pyrénées

paumag’

A bicyclette... sur la voie verte !

par Alexandra

Et si on allait en famille faire une petite promenade à vélo sur les berges du gave en suivant la voie verte ?

Le beau temps de retour, j’ai envie de grand air et de balade !

Et si on allait en famille faire une petite promenade à vélo sur les berges du gave en suivant la voie verte ? Alice, 9 ans est partante pour un peu de sport...

Après avoir vérifié que les pneus des vélos sont suffisamment gonflés, puis préparé quelques fruits secs et de l’eau en guise de ravitaillement, on met les vélos dans la voiture direction Laroin.


La voie verte démarre au rond-point avant le pont bleu de Lons qui enjambe le gave, mais je décide de me rendre à Laroin afin de me garer sur le parking près de la passerelle blanche.

Avant de partir quelques petites caresses aux chevaux du centre équestre « Cheval Détente » s’imposent.

La passerelle de Laroin
Le centre équestre "Cheval Détente"

Alice met son casque, on ne sait jamais en cas de chute, car la voie verte est assez fréquentée… marcheurs, joggeurs, rollers, skateurs… toutous en balade. A nous les 26 kilomètres aller et retour jusqu’à Tarsacq !

Le chemin démarre sur la gauche le long du centre équestre. Il est indiqué par des panneaux verts et blancs mais aussi par un balisage rouge et blanc, car la voie verte emprunte une partie du chemin de grande randonnée (GR 782), qui va jusqu’à Lourdes et que l’on appelle « Le chemin Henri IV ».

Le balisage de la voie verte
Des chemins de rando protégés

La balade est facile et accessible à tous car le chemin est goudronné. Elle commence le long du gave où l’on croise en cette matinée, des pêcheurs mais aussi quelques kayakistes.

Les paysages sont très agréables, une impression de pleine nature…
Puis on entre dans une forêt : sifflements d’oiseaux, boutons d’or et autres fleurs de printemps, mais aussi quelques coassements de grenouilles, tous nos sens sont en éveil !

Malgré la rencontre de cyclistes et vététistes, il nous semble, à plusieurs instants, que la voie verte est pour nous !

Le Gave de Pau

Après plusieurs kilomètres, la piste débouche sur une immense plaine où une partie du chemin a été emporté par les crues du Gave de Pau.

Pas de panique, il faut sortir de la voie goudronnée et prendre une piste en terre et galets… c’est l’endroit préféré d’Alice car c’est plus rigolo que l’asphalte…

Petite pause ravitaillement.

On profite alors de la très belle vue sur le gave et sa plage de galets d’un côté et sur le village d’Arbus et son église de l’autre côté.

La plage de galets...
... les rives du Gave...
... et la vue sur le village d'Arbus.

Allez c’est reparti ! Il ne nous reste plus que quelques kilomètres pour arriver jusqu’à Tarsacq.

A plusieurs reprises nous devons poser le pied et passer par-dessus des mottes de terres qui ont été délibérément créées pour empêcher les motos d’emprunter ce chemin; ça casse un peu le rythme de la balade mais ça permet aux plus téméraires de faire quelques cascades.

On arrive au bout de notre périple, après avoir aperçu vaches et tracteurs. La voie verte s’achève au pied de l’église de Tarsacq.

Cependant nous décidons, Alice et moi de faire demi-tour avant afin d’économiser notre énergie pour les 13 kilomètres retour.

Après 40 min de pédalage, cette fois-ci sans arrêt, nous retrouvons notre point de départ.
Alice est un peu fatiguée et affamée… mais elle me demande quand est-ce qu’elle pourra revenir avec son cousin Jules !

Suivez notre parcours sur la carte !

 


Alexandra - Guide-conférencière, découvreuse de patrimoine caché et de chemins de promenades secrets...

Contacter l'auteur


Vous avez aimé cet article ?

Alors vous aimerez certainement...